• A la mémoire de Charette....

    A la mémoire de Charette…

     

     A l’initiative des « Enfants de Charette » et des « Brigands du Bocage », une commémoration de la prise de Charette avait lieu ce jour dans le bois de La Chabotterie.

    Le rendez-vous était à 13 h 30 sur le parking du château de la Chabotterie et « Dame Gigi » s’affairait dans tous les sens, rameutant ses ouailles, cherchant costumes, drapeaux, armes et retardataires… La petite troupe se mit en marche au son de la veuze de Patrick Proust, direction la Croix de Charette, lieu d’arrestation du célèbre général bas-poitevin. Une minute de silence et des explications fort complètes et instructives furent données au public, avec beaucoup de détails, ignorés de l’historiographie habituelle. Après que les « Enfants de Charette » nous aient donné leur vision de la Vendée d’aujourd’hui, accompagnée d’une certaine philosophie que les vendéens de 1793 n’auraient sûrement pas désapprouvée, et tellement remplie de bon sens, en regard des médiocrités habituelles de notre société actuelle, ce furent les chants vendéens qui clôturèrent la petite cérémonie, ponctués par la musique de Laurent Tixier. Monsieur de Charette, n’était sûrement pas loin, peut-être un peu en retrait de notre petit groupe, quelque part dans les bois, à nous surveiller et à se dire : « Ils sont fous, mais bien sympathiques ». Les « Brigands du Bocage » entonnèrent ainsi les couplets dans une franche bonne humeur, pourtant toute en ferveur.

    De retour dans la cour du château, le ciel se couvrit d’un seul coup et une brise, peut-être venue des tréfonds de l’histoire se mit à souffler. Ce fut le moment où votre serviteur donna quelques explications sur les colonnes infernales et les différents massacres qui eurent lieu sur la paroisse de Saint-Sulpice-le-Verdon. Je reconnais que cet exercice ne fut pas évident, tant le conférencier improvisé eut du mal à gérer ses notes, que le vent cherchait à lui soustraire et le défaut de préparation dont il s’était rendu coupable. L’après-midi s’approchant de son terme, les jeunes Brigands choisirent de visiter le château de la Chabotterie, et nous de réintégrer nos pénates.

    Cette jeunesse, qui, encore une fois était présente dans une manifestation commémorant des événements du passé, mais avant tout et surtout une manière de penser autre que la culture « Paquet de chips/téléréalité », fait bien plaisir à voir, avec sa bonne humeur et sa motivation. Charette lui-même n’avait-il pas dit « Nous sommes la jeunesse du Monde ! »

     

    RL

    Avril 2013

    Quelques photos et vidéos, prises au hasard.

     

    A la mémoire de Charette....

    A la mémoire de Charette....

    A la mémoire de Charette....

    A la mémoire de Charette....

    A la mémoire de Charette....

    A la mémoire de Charette....

    A la mémoire de Charette....

     

     

     

    La Capture de Charette par Louis-Joseph Watteau.

     

    A la mémoire de Charette....

     


  • Commentaires

    3
    thizy
    Lundi 29 Avril 2013 à 06:10
    Tres bien!,,
    2
    Le Loup Profil de Le Loup
    Dimanche 28 Avril 2013 à 01:33

    Merci la Chouette. Pour l'album, ça sera demain...

    1
    herbreteau
    Dimanche 28 Avril 2013 à 00:49

    Merci à vous deux de vôtre aide et présence pour cette commémoration qui vient de se terminer autour d'une pôtée vendéenne et d'un bon feu les enfants de Charette étaient très heureux avec les Brigands magnifique moment partagé entre nous Merci à tous.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :